Tag Archives: conférence

Conférence de Jean-François Noubel à Lille

9 Mar

Pour tous ceux qui seront dans les parages, Jean-François Noubel, dont j’ai déjà parlé, sera à Lille pour une conférence le 31 mars 2011. Il est invité par une association étudiante de l’IESEG, Next Entrepreneurs.

La conférence aura lieu à 18h30, 3 rue de la digue à Lille, amphithéâtre B050.

Venez nombreux ! Il est préférable de s’inscrire en envoyant un email à next@ieseg.fr.

Personnellement, j’y serai ! Au plaisir de vous y voir…

Conférence internationale sur les monnaies sociales et complémentaires, Lyon

20 Fév

Je suis rentré hier d’un événement important dans le monde des monnaies complémentaires : 3 jours à Lyon, durant lesquels environ 200 praticiens et académiques se sont réunis sur le thème « 30 années de monnaies sociales et complémentaires, et après ? ».

L’événement comprenait trois rendez-vous :

Ces 3 jours se sont déroulés de manière assez classique, entre séances plénières et ateliers. Je ne vais pas tout vous raconter, d’autant plus que vous pouvez trouver la plupart du matériel (les papiers universitaires, et bientôt les synthèses, et on nous a même promis des vidéos), mais plutôt faire quelques remarques plus personnelles, en vrac :

  • Déjà, c’était bien sûr un moment assez extraordinaire, avec beaucoup de personnes de tous les pays. L’Europe était très représentée, logique vue les plus faibles distances, mais aussi l’Amérique Latine, foyer important des monnaies sociales, l’Asie – notamment l’Indonésie et le Japon -, l’Afrique – Afrique du Sud et Kenya -. Il ne manquait que les pays arabes, et je serais d’ailleurs intéressé de savoir s’il y a des projets dans le monde arabe ou non, car je n’en ai jamais entendu parler.
  • J’ai découvert quelques systèmes que je ne connaissais pas, et que je me ferais un plaisir de vous présenter un peu plus tard… un projet à Rotterdam, les buckaroos aux Etats-Unis, etc.
  • On pouvait sentir une forte volonté de partager, de publier de l’information. Il a été fait la promotion de journaux sur les monnaies, de sites ressources, lancement de blogs, etc. C’est une bonne nouvelle de sentir qu’on a des choses à dire et à partager, que les outils se mettent en place, et que nous sommes dans un secteur non concurrentiel où chacun donne ce qu’il sait et reçoit des autres ce qu’ils savent.
  • Un questionnement des pouvoirs publics, avec la participation de la région Rhône Alpes, du Grand Lyon (communauté d’agglomérations), etc., ce qui est une bonne chose. Il est essentiel, pour pouvoir changer d’échelle, qu’ils s’impliquent, d’abord en comprenant le secteur et ses enjeux, mais aussi en soutenant directement les projets.
  • Un très bon esprit de tous les participants, avec une bonne écoute, un respect des projets de chacun, etc
  • Je suis assez heureux de voir qu’on n’emploie pas forcément le même vocabulaire, mais que globalement, on se comprend ! Ça n’était pas gagné d’avance…
  • Heureux de voir également que la distance entre universitaires et praticiens, même si elle existe, n’est pas si grande que ça (et en tout cas moins grande que ce que j’ai pu constater dans le monde de la microfinance). Ainsi, beaucoup des universitaires pratiquent ou ont pratiqués des systèmes de monnaies complémentaires (les SEL notamment).
  • L’impression que beaucoup de choses ont été faites (il existe déjà des logiciels et des plateformes web pour gérer des systèmes de monnaies complémentaires, beaucoup de papiers universitaires ont été écrits, des projets de réplications de certains systèmes ont été menés, etc.)
  • Un gros manque de recul – mais c’est normal ! – sur les différents systèmes, leur efficacité. La plus grande partie des initiatives sont très jeunes.
  • Encore très peu de lien entre les monnaies complémentaires et la microfinance, alors que ce sont 2 secteurs qui pourraient tellement se renforcer l’un l’autre. Il n’existe que l’expérience des banque communautaires au Brésil et dernièrement, le Chiemgauer en Allemagne, qui font des microcrédits en monnaies complémentaires. J’attends avec impatience qu’une étincelle se produise, et que la microfinance découvre ce monde des monnaies sociales.
  • La satisfaction de découvrir des systèmes en Afrique – un continent qui m’est cher – : le Community Exchange System en Afrique du Sud, que je connaissais déjà mais dont je n’avais pas mesuré l’ampleur, des initiatives au Kenya, un projet au Mali, et sûrement d’autres.

Bref, avec tout ça, j’ai de la matière pour alimenter ce blog pendant quelques mois / années…! et c’est tant mieux.

%d blogueurs aiment cette page :