Tag Archives: Time dollar

LETS et Time Banks

16 Mai

Historique

Le système des SEL dont j’ai déjà parlé, vient initialement du Canada. C’est en 1983, sur l’île de Vancouver à l’extrême Ouest canadien, que Michael Linton a mis en place le premier LETS – Local Exchange Trading System – qui avait pour vocation de rationaliser le troc entre personnes dans cette région où le chômage sévissait durement.

Cette expérience a finalement fait faillite, mais a eu un retentissement mondial. De nombreux LETS se sont par la suite organisés. C’est ainsi que le premier SEL a été créé en Ariège en 1994, et il y en a aujourd’hui plus de 350 recensés en France.

Les LETS

Un LETS est donc un système d’échange de services et de biens. La communauté s’organise avec un catalogue, où chacun peut inclure ses offres et ses demandes. Les personnes se contactent ensuite quand elles le souhaitent ou qu’elles en ont besoin.

Le système monétaire utilisé est variable selon les LETS :

  • Certains LETS utilisent une monnaie basée sur le temps (une heure de service vaut 60 unités, par exemple) ;
  • D’autres organisent leur monnaie en l’indexant sur la monnaie nationale -mais en fonctionnant sans intérêt -. C’est le propos des LETSystems.
  • D’autres peuvent encore s’organiser différemment… au choix de la communauté.

Le système du Time banking

Même si beaucoup de choses le rapproche du système des LETS, le système du Time Banking est quant à lui beaucoup plus normalisé. La valeur échangée est définie : une heure de service vaut une unité – un time dollar aux Etats-Unis.

Les time banks vont organiser des groupes de volontaires qui joueront volontiers un rôle complémentaire d’agences publiques – services sociaux, de santé, etc. -, là où les LETS seront plus un système à part, souhaitant créer une alternative au système. On aura donc couramment des time banks qui organiseront du bénévolat local – mais pas uniquement, chaque groupe ayant sa propre orientation, sa propre réalité.

Techniquement, les time banks sont organisées avec une personne qui met en relation l’offre et la demande. Si j’ai besoin d’un service, je téléphone à ma banque du temps, qui trouve une personne pouvant y répondre, et qui nous met en relation. Les LETS, comme les SEL en général, fournissent un catalogue, à la charge de chacun de s’organiser.

En général, les time banks embauche au moins une personne – parfois à temps partiel -, ce qui n’est pas le cas des LETS. De plus, les time banks ont un bureau physique là où les LETS n’en ont pas. Elles ont donc souvent besoin de moyens financiers – et de subventions, d’organisation d’événements pour lever des fonds, etc.

Conclusion

J’essaye de catégoriser, de mettre dans des cases 2 systèmes avec 2 histoires différentes. Mais il faut bien voir que selon les terrains, ces différences peuvent être réelles, ou ne pas exister du tout… La diversité et l’adaptation au contexte local restent des clés importantes pour ces systèmes locaux d’échanges.

%d blogueurs aiment cette page :